Genèse by Carlou

Tout a commencé parce que j’ai une cousine qui s’appelle Lucile.
Attends, non. Tout a commencé parce qu’en 2010 je suis devenue daronne.

Avec la naissance de Benito, je me suis mise subitement à vivre des tas d’aventures assez trépidantes : j’ai appris à changer des couches jour et nuit plus vite que mon ombre, à dormir en allaitant, à manger en allaitant, à téléphoner en allaitant, à écrire en allaitant ; je me suis aventurée en territoire hostile tous les samedis (le square et sa faune) ; chaque nuit, j’ai regardé Beni dormir, avec un sourire niais collé au visage, en allant pisser à deux heures du matin ; plus tard, j’ai tâché d’empêcher Le Fils de bugner sa copine de crèche à coups de pelle – devant son père ; j’ai porté 9800 fois mon môme hystérique et gesticulant sa race comme un ver de terre jusqu’au 5e étage sans ascenseur ; je me suis embrouillée plusieurs fois avec Clint pour qu’il arrête d’endormir Beni en lui jouant du tambour.
Et dix milles autres choses incroyables.
Cette nouvelle vie passionnante qui était désormais la mienne, j’avais bien sûr une envie irrépressible de la partager, mais avec qui ? En effet, il se trouve que j’ai eu Benito suuuuper jeune pour une parisienne – 28 ans, putain, la gamine inconsciente – et du coup, autour de moi, personne n’avait d’enfants. Ni ma sœur, ni mes cousins /cousines, aucune amie. PERSONNE. J’étais seule, perdue, ALONE avec mon Benito.
L’idée de créer un blog avait bien sûr effleuré mon cerveau de génie mais les contraintes informatiques liées à ce projet fabuleux me semblaient bien trop lourdes à dépasser.
 

Pourtant, un soir de beuverie un soir de jour de l’an, BIM, ma cousine Lucile est tombée enceinte DE FRED. Leur fille Manouche est née peu de temps avant les trois ans de Benito et il faut croire qu’à Fred aussi ça lui a fait quelque chose d’avoir un enfant, parce qu’il a commencé à gribouiller une bédé sur ses péripéties intimes et familiales. Quand j’ai découvert ça, j’ai écarquillé mes petits yeux cernés de grands yeux.
Car il faut savoir qu’en plus d’être un talentueux dessinateur, Fred, alias Jonh Brushh, est également et peut-être même surtout – mais restons prudent dans nos affirmations – ce qu’on appelle communément un GROS GEEK. Un développeur web-codeur complètement addict aux langages informatiques trop chelous.
Ni une ni deux, ni trois ni quatre, je lui ai proposé de tout faire de collaborer avec moi à la création d’un blog.
C’est donc grâce à lui, ô lecteur, que tu as désormais la possibilité de lire nos vies fascinantes depuis chez toi sur le blog de Panique Sa Mère. Alors prends-toi une petite bière – ou un thé vert– et détends toi. C’est que du bonheur.